Blogue

9 VUS électriques qu’on a hâte de découvrir en 2021

VUS électriques 2021

Dans tous les segments automobiles, on va assister à l’apparition d’une pluie de VUS électriques au cours des prochaines années. Plusieurs sont fort attendus, comme les neuf que nous vous présentons.

9 VUS électriques fort attendus en 2021

1. Ford Mustang Mach-E

Ford Mustang Mach-E 2021

Le VUS de Ford qui ose emprunter le nom mythique de la Mustang est sur le point de faire ses débuts. Le moins que l’on puisse dire à propos de ce dernier, c’est qu’il ne laisse personne indifférent. Il va attirer des acheteurs vers la marque, c’est une évidence, car en plus d’un design réussi, il propose de la puissance et une autonomie tout à fait digne de ce nom. Au maximum, on parle de 475 kilomètres et avec la version de base, on va quand même profiter de 325 km de liberté.

2. Volkswagen ID. 4

Volkswagen ID 4 VUS électrique

En voilà un autre qui va faire jaser et qui promet d’être populaire. L’ID. 4 représente la première offensive nord-américaine sérieuse de Volkswagen en matière d’électrification (après l’e-Golf). En fait, la compagnie a de grandes ambitions pour le marché américain. Son chef de la direction de ce côté-ci de l’Atlantique, Scott Keogh, prévoit que d’ici 2025, 16 à 17 % de ses véhicules vendus aux États-Unis (soit environ 60 000 par an) seront électriques. Ces ventes proviendront de trois nouveaux véhicules basés sur la plateforme MEB, à commencer par l’ID. 4 qui pourra être livré en configuration à traction ou à rouage. Au maximum, l’autonomie va tourner autour de 400 kilomètres.

3. Volvo XC40 Recharge

Volvo XC40 Recharge

Chez Volvo, le virage électrique est déjà bien entrepris et pour accélérer les choses, on aura droit à un premier VUS tout électrique, le XC40 Recharge. Comme son nom l’indique, vous devinez qu’il s’agit d’une version électrifiée du modèle régulier XC40. On peut donc s’attendre à d’autres approches du genre au sein de la gamme.

Son autonomie demeure décevante, toutefois, à quelque 330 kilomètres. Espérons que le constructeur offrira rapidement une variante plus généreuse de ce côté. Le XC40 Recharge est capable de récupérer jusqu’à 80 % de son énergie 40 minutes grâce à un système de charge rapide à 50 kWh.

4. Audi Q4 e-tron

Audi Q4 e-tron

Comme on peut s’y attendre, le Q4 e-tron va venir se positionner entre les Q3 et Q5 actuellement proposés. Cependant, il ne sera offert qu’en version e-tron, soit entièrement électrique. À l’instar de nombreux modèles du genre à venir chez le groupe Volkswagen, il mettra à profit la plateforme MEB, la même qui va servir le Volkswagen ID. 4. Esthétiquement, on a vraiment quelque chose d’intéressant ici. Grâce à une pile de 82 kWh, il devrait avancer jusqu’à 450 kilomètres d’autonomie.

5. Bollinger B1

Bollinger B1

La compagnie Bollinger est basée au Michigan, mais c’est au Salon de Los Angeles en 2019 qu’elle a présenté ses deux premières créations, les B1 et B2 (VUS et camionnette). À 125 000 $ américains la pièce, ne vous attendez pas à en voir beaucoup sur les routes, surtout que la production demeurera limitée, mais on parle d’un véhicule franchement distinct. Et la puissance est impressionnante à 614 chevaux et 668 livres-pieds de couple, ce qui est suffisant pour un temps sous les 5 secondes au 0-100 km/h. L’autonomie sera faible, cependant, à quelque 330 kilomètres. Disons que les acheteurs qui vont s’intéresser à ce produit vont plus être heureux de se faire remarquer au volant.

6. Hyundai Ioniq 5

Hyundai Concept 45

Hyundai a annoncé qu’elle était pour lancer une marque entièrement électrique appelée Ioniq. Cette dernière va proposer une panoplie de véhicule, dont le VUS Ioniq 5, un des trois premiers modèles prévus. Basé sur le concept 45 présenté au Salon de l’automobile de Francfort en 2019, on va avoir droit à un véhicule franchement original ici. Il va profiter de la nouvelle plateforme E-GMP de Hyundai et Kia. Celle-ci va accueillir 23 produits électriques d’ici 2025. Hyundai affirme que l’Ioniq 5 aura une capacité de recharge rapide, soit la possibilité de passer de 0 % à 80 % en 18 minutes seulement, avec une borne de niveau 3. L’autonomie annoncée est à quelque 500 kilomètres.

7. Mercedes-Benz EQC 400

Mercedes-Benz EQC

Chez Mercedes-Benz, ce n’est pas compliqué, pratiquement tous les véhicules produits par la marque vont avoir leur pendant électrique. Le GLA aura une version EQA, le GLB une variante EQB, etc. Pour ce qui est du GLC, c’est la déclinaison EQC 400 qui aura pour mission de faire passer les acheteurs de ce créneau à l’électricité.

L’EQC 400 4Matic sera le premier véhicule électrique de Mercedes et son autonomie de base sera d’environ 330 kilomètres. Ce véhicule est équipé de deux moteurs électriques, ce qui permet de proposer la traction intégrale. Côté performance, un temps d’à peu près 5 secondes seulement est nécessaire pour effacer le 0-100 km/h, le tout grâce à une puissance de 402 chevaux et 561 livres-pieds de couple.

8. Nissan Ariya

Nissan Ariya VUS électrique

La Nissan Ariya est le deuxième véhicule entièrement électrique de Nissan et s’inspire de ce que la compagnie a fait avec la LEAF, née pour l’année 2011. Selon le constructeur, la version la plus puissante de ce VUS électrique suggérera une cavalerie de 389 chevaux, tandis que le modèle à plus longue autonomie promet de parcourir près de 500 kilomètres, une fois doté d’une charge pleine. L’Ariya profitera du nouveau système de conduite semi-autonome de Nissan, le ProPilot 2.0, et d’une configuration à double moteur avant/arrière. L’Ariya fera ses débuts au Japon d’abord, mais il arrivera ici un peu plus tard en 2021, soit autour de l’été.

Avec son style plutôt accrocheur, le succès est à prévoir pour ce produit.

9. Rivian R1S

Rivian R1S

Enfin, la nouvelle entreprise vouée à l’électrification Rivian devrait nous proposer son premier VUS tout électrique cette année, soit le R1S. Ce véhicule avait fait ses débuts au Salon de Los Angeles en 2018 et avait généré beaucoup d’intérêt. Enfin, on pourra le voir sur les routes. Notez ici une intéressante capacité de remorquage à quelque 7700 livres.

Trois types de configuration de batteries seront suggérés, soit 105, 135 et 180 kWh. Dans ce dernier cas, on parle d’une puissance de 754 chevaux, d’un 0-100 km/h en seulement 3 secondes et des poussières, alors que l’autonomie avoisinera les 600 kilomètres. Ça commence à être vraiment intéressant.

D’autres VUS électriques sont attendues en 2021, ainsi que plusieurs en 2022 et en 2023, sans compter tous les autres qui seront annoncés. Bientôt, on ne saura plus où donner de la tête.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Top 5 des voitures électriques les plus attendues en 2021

voitures électriques 2021